Complexe sportif Gustave Jaume, Boulevard Pierre de Coubertin, 26700 Pierrelatte
04.75.04.12.48 - 07.68.38.59.48
tennispierrelatte26@orange.fr

Le Fair-play

Le Fair-play


[pullquote align= »left »]Le Fair-play et le tennis,[/pullquote] Le tennis à beau être un sport individuel, nombreuses sont les occasions d’observer que ce sport est un terreau ou le mot fairplay pousse sans aucune difficulté. La plupart des matchs se déroulent bien et l’auto arbitrage se trouve être une excellente solution. Je sais bien que nous avons presque tous vu un match ou les choses ne se passaient pas idéalement, mais si l’on fait une moyenne dans l’immense majorité des cas tous se passe à la perfection.
Les rencontres par équipe en sont l’une des images les plus frappantes de ce sport, les adversaires se retrouvent tous autour d’un repas après les matchs et beaucoup d’amitiés naissent de ses confrontations. Prenons un autre exemple en faveur de cette discipline, cette tradition d’offrir un verre à l’adversaire lors d’une victoire en tournoi ou à la fin d’un simple match amical. Autour d’un verre, l’on revoit le match ensemble et souvent à l’issue vous remarquerez que les joueurs échangent quelques blagues et surtout leurs numéros de téléphone.

Même si lors d’une défaite, nous avons tous pensé que si cette fichue blessure ne nous avait pas tant handicapés, alors les choses se seraient passées autrement. Mais force est de constater que ce jour-là à cet instant T, l’adversaire était bien le meilleur.
Si l’on s’attarde à présent sur l’attitude des joueurs à l’intérieur du court, on remarque que celle-ci est souvent, à nouveau à quelques exceptions près, quasi irréprochables. Cela peut aller de simples attentions, par exemple Rafael Nadal qui laisse très souvent son adversaire aller s’asseoir avant lui en signe de respect, à des mots gentils gratuitement adressés à celui qui joue en face.

Le fair-play, l’esprit sportif ou le franc-jeu désignent une conduite honnête dans un jeu, puis dans toutes circonstances. Utilisé couramment dans le monde du sport, ce terme recouvre à la fois le respect de l’adversaire, des règles, des décisions de l’arbitre, du public et de l’esprit du jeu, mais aussi la loyauté, la maîtrise de soi et la dignité dans la victoire comme dans la défaite. Le terme fair-play est une expression anglaise composée de fair (« clair, franc, honnête, sans tricherie ») et de play (« jeu »).
Le terme est employé par Montalembert dès 1856 en France. Il est depuis entré dans le langage courant dans de nombreuses langues et constitue une pièce essentielle des « valeurs du sport ». Le terme anglais pour désigner le fair-play est Sportsmanship (sportivité) tandis que l’expression fair-play désigne avant tout au Royaume-Uni un joli coup, dans le sens bien joué. À l’origine, c’est une expression qui se rattache au vocabulaire du cricket par opposition à l’unfair play, qui consiste principalement en une faute du lanceur dont la balle est jugée dangereuse pour la sécurité de l’adversaire. (source Wikipédia)

L’Angleterre est le pays qui a inventé le mot fairplay, pour nous remercier de perdre. 🙂

Il faut quand même admettre que le très haut niveau ne manque pas de représentants de cette manière de penser avec des Roger Federer, Novak Djokovic, Raphaël Nadal ou même nos Français. On peut simplement regretter qu’à l’image des rugbymans à l’issue d’un match ces mêmes tops joueurs quittent le terrain comme s’ils avaient un train à prendre, plutôt que de prendre le temps d’applaudir le vainqueur et de signer quelques autographes.
Vous l’aurez compris le fairplay fait partie intégrante du tennis et apporte une dimension supplémentaire propre à ce sport dont beaucoup d’autres sports feraient bien de s’inspirer.

Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins. 🙁

Citations de George Orwell

Je dois admettre que je ne partage absolument pas cette citation de George Orwell, même si j’ai conscience que le sport en général est un combat de chaque jour. Les sportifs doivent pour arriver au plus haut niveau faire beaucoup d’efforts, de concessions et les mots bestialité, plaisir sadique et violence sont des mots que l’on doit entendre, mais surtout comprendre.

Comme toute passion, le tennis offre son lot de moments intenses et de désillusions. Nous avons tous vu, des raquettes voler dans les airs ou bien entendu des mots qui n’ont rien à faire sur un terrain de tennis, la déontologie sportive les condamne et l’équipe enseignante dirigée par Olivier Coates nous assure vraiment une éthique sur ce sujet bien précis. Il faut tout de même reconnaître et avoir conscience de la chance que nous avons d’exercer notre passion au tennis club de Pierrelatte, ici tout est mis en œuvre à l’instar de notre slogan « Vis ta passion pour le tennis » pour que cette formule soit honorée.

[pullquote align= »left »]Le tennis en sommes, c’est quoi ?[/pullquote] D’après ma propre expérience, le tennis c’est beaucoup de physique et cela dans les deux sens du terme, énormément d’intelligence et au final un grand respect pour l’adversaire. « Car il faut avoir à l’esprit, qu’il n’y a de beaux matchs qu’avec de bons adversaires ».

Si je devais trouver une définition, un ressenti sur ma pratique du tennis, je dirais ceci, lorsque je rentre sur un cours de tennis (peu importe ou), je ne viens pas pour gagner, mais d’abord et surtout pour prendre du plaisir, cela passe obligatoirement et sans aucun doute par le fair-play.

Le fair-play désigne à la base un joli coup, jouer au tennis c’est prendre confiance en soi pour pas à pas faire mieux. Vous avez tous réalisé un magnifique point à un moment ou à un autre et je l’espère, avez reçu les félicitations de votre adversaire…

[highlight bg= »#DDFF99″ color= »#000000″]Il faut admettre que cela fait sacrément plaisir ![/highlight] [pullquote align= »left »]Peu de sports offrent cela,[/pullquote]l’audace, la prise d’initiative, la précision et l’engagement sont ici reconnus à leur juste valeur ! C’est un cercle vertueux puisqu’une attitude positive sur le terrain apporte beaucoup plus qu’une attitude négative. La confiance en soi et en l’adversaire permet de jouer plus sereinement, de n’avoir aucun doute sur les décisions d’arbitrages et mécaniquement le niveau de jeu s’envole pour ne laisser apparaitre que les aspects positifs. Si je résume ma pensé, nous avons tous à y gagner ! Je termine sur cette pensée de Bill Tilden (joueur de tennis américain qui fut no 1 mondial pendant la première moitié des années 1920.)

Le tennis, c’est plus qu’un sport. C’est un art, au même titre que la danse. 😛
Bill Tilden

Garait David

[pullquote align= »left »]Vous pouvez réagir à cet article grâce aux commentaires en bas de pages, votre avis compte ! (Pour les utilisateurs enregistrer sur le site, la zone de commentaires est beaucoup plus simple puisque vous n’avez seulement qu’à rentrer votre commentaire !)[/pullquote]

Laisser un commentaire